ACCUEIL
De la sauvegarde  à la réfection de votre bien
REGLEMENTATION
DOMAINES D'INTERVENTION
CONTACT
GALERIE
L’efficacité haute sécurité
La solution ultra haute pression
L’efficacité haute sécurité
La solution ultra haute pression
De la sauvegarde à la réfection de votre bien
Trait’Bois s’adresse aux particuliers, aux professionnels du BTP et aux collectivitésà raison de plus de 400 chantiers par an dans l’ensemble des départements français.
Le décapage ultra haute pression (UHP de 700 à 2 750 bar) est basé sur la capacité d’altération des matériaux (peinture, anciens revêtements, bétons, rouille, concrétions, polymères…) lorsqu’ils sont soumis à l’action d’un jet liquide à très grande vitesse. Ce procédé offre des performances élevées et respecte l’environnement (pas d’actions chimiques, pas d’émanations de gaz nocif, pas de poussières…)
Retrait de peinture plomb par ultra haute pression Retrait de peinture plomb par grattage
Les obligations des entreprises de désamiantagePour réaliser des travaux de retrait ou de confinement de matériaux contenant de l'amiante friable, les entreprises doivent être obligatoirement titulaires d'une certification de qualification (arrêtés des 14 mai 1996 et 26 décembre 1997), qui atteste de leur capacité technique à réaliser des opérations de retrait ou de confinement ; elles doivent pouvoir assurer la qualité finale des travaux, dans le respect des réglementations en matière d'information des occupants et de mise en place des consignes de sécurité. Elles doivent par ailleurs adresser à l’inspection du travail une déclaration de travaux au moins un mois avant le démarrage du chantier. Un arrêté récent (22 février 2007) a redéfini les conditions de certification des entreprises :- pour le confinement ou le retrait de matériaux friables contenant de l’amiante, elles doivent pouvoir faire la preuve de leurs capacités dans ce domaine en fournissant un certificat établi en langue française attribué, le cas échéant à titre probatoire, par un organisme certificateur de qualification. - pour des travaux de confinement et de retrait de matériaux non friables contenant de l’amiante présentant des risques particuliers, l’arrêté prévoit également que les entreprises doivent également pouvoir faire la preuve de leurs capacités dans ce domaine en fournissant un certificat établi en langue française attribué, le cas échéant à titre probatoire, par un organisme certificateur de qualification.A l'issue d'un délai de douze mois à compter de la publication de cet arrêté, les travaux de retrait ou de confinement d'amiante non friable à risques particuliers ne pourront être engagés que par une entreprise disposant du certificat de qualification prévu ci-dessous.
Pour obtenir nos coordonnées, placez votre curseur sur la ville de votre choix
Envoyer un message